LILA-36
LILA-28
LILA-29
LILA-20
LILA-21
LILA-24
LILA-25
LILA-26
LILA-27
LILA-30
LILA-31
LILA-32
LILA-35
LILA-37
LILA-41
LILA-05
LILA-15
LILA-01
LILA-02
LILA-03
LILA-06

Localisation:
Paris [20°]
Maîtrise d’ouvrage :
RIVP
Architectes associés:
Avenier-Cornejo
SHON :
9 300 m²
BET :
F. Bougon [éco], CFERM [fluides], E.V.P. [structure], F. Boutté [HQE]
Chef de projet :
Mathieu Terme
Coût :
19.6 ME HT
Phase:
Livraison octobre 2013
Programme :
Foyer de jeunes travailleurs et migrants de 240 studios et une crèche de 66 berceaux et équipements communs
HQE :
Plan climat parisien, label BBC effinergie, H&E profil A
Photographes :
© Luc Boegly
© Samuel Lehuede

Ce projet particulièrement compact (cos de 5,1 !) accueille plusieurs programmes transformant l’édifice en une véritable petite machine à habiter. Cette densité, assumée par une organisation extrêmement rationnelle des plans (distribution et aménagement des studios) est dotée de deux respirations, agissant autant au niveau urbain que d’un point de vue des usages. La première est horizontale, formée par un 3eme étage ouvert, elle rassemble tous les programmes communs (médiathèque, salle de sport, cuisine collective…) disposés librement sur ce plateau en belvédère sur la ville. La deuxième respiration est une faille verticale qui apporte la lumière naturelle dans toutes les circulations horizontales (et verticales). Dans cette perspective, nous favorisons l’usage des espaces collectifs (notamment les escaliers) qui sont envisagés comme des lieux de partage agréables et lumineux. D’un point de vu urbain, ce travail est une manière de synchroniser le bâtiment avec un contexte topographique en pleine mutation : le périphérique, sa couverture, la forte déclivité du secteur, la terrasse du cinéma d’art et d’essai…. Tous ces niveaux présents au sein de la porte des Lilas sont autant de références nouvelles avec lesquelles le projet dialogue à travers son propre système de « balcons urbains » se jouant des nouvelles strates de la ville.